Recevoir des informations de notre société

En cochant la case "recevoir des informations..." et en cliquant sur envoyer vous accepter de recevoir des emails adaptés à la situation déclarée, à vos données de navigation et à vos centres d'intérêts. Vous pourrez facilement vous désinscrire via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.

Enter your keyword

Loi Pinel

Comprendre le dispositif Pinel en 2018

Pour réaliser dans les meilleures conditions votre investissement en immobilier neuf, Reflet Patrimoine s’est fixé comme objectif de vous accompagner à réaliser votre projet d’investissement en dispositif Pinel. Notre mission est de vous apporter de l’aide tout au long du projet de la recherche d’un bien immobilier neuf en passant par la signature de l’acte authentique chez le notaire à la remise des clés lors de la livraison finale de votre bien.

Devenir investisseur en immobilier neuf à Lyon et ses alentours reste parfois assez complexe… et c’est pourquoi, Reflet Patrimoine vous accompagne à chaque étape pour réussir votre projet d’investissement dans le dispositif Pinel en toute sérénité !

Lorsqu’un bien immobilier est acquis en l’Etat Futur d’Achèvement, ou VEFA, on dit alors couramment que vous achetez « sur plan ». Ce mode d’acquisition connaît un essor continu depuis plusieurs décennies et consiste à acheter un logement neuf alors que sa construction n’a pas encore commencée ou bien n’est pas terminée. Vous devenez alors propriétaire du logement au fur et à mesure de l’avancement des travaux jusqu’à l’achèvement complet de l’immeuble et la livraison finale du bien.

En 2018, investissez dans un programme immobilier neuf à Lyon grâce à la loi Pinel.

Quels sont les avantages liés à la loi Pinel ?

Le dispositif Pinel a succédé au dispositif Duflot, il permet aux particuliers d’acheter un logement neuf pour le louer et bénéficier d’un abattement fiscal de 12,18 ou 21% pour une durée de 6,9 ou 12 ans.

Principe de la loi : tout contribuable domicilié en France acquiert un logement neuf ou en état futur d’achèvement, peut bénéficier de la loi Pinel. Ce dispositif est applicable depuis le 1er septembre 2014 jusqu’au 31 décembre 2021.

La réduction d’impôts sur le revenu est égale à :

  • 12% du prix de revient sur 6 ans, ce qui permet une réduction d’impôt de 2% par an.
  • ou 18% du prix de revient sur 9 ans, soit 2% de réduction d’impôt par an.
  • ou 21% du prix de revient sur 12 ans, 2% pour les 9 premières années puis 1% pour les 3 dernières années.

Loi PINEL : les conditions à respecter pour bénéficier du dispositif

Pour bénéficier de la loi Pinel en 2018 :

L’investisseur doit acheter un logement neuf et louer le logement nu à usage d’habitation principale pour une durée de 6,9 ou 12 ans.

L’engagement de location doit prendre effet dans les 12 mois qui suivent la date d’achèvement de l’immeuble ou de son acquisition si elle est postérieure.

Des plafonds de ressources de locataires et de loyers sont à respecter.

Le logement peut être loué à un ascendant ou à un descendant hors foyer fiscal (une spécificité applicable pour les acquisitions faites à partir du 1er janvier 2015)

Le bien immobilier Pinel doit respecter une zone d’investissement éligible (le logement doit être situé en zones A, A bis ou B1 qui sont les zones dites tendues (plus de demandes de logements que d’offres sur le marché).

Concernant les zones B2 et C, elles sont progressivement exclues de la loi Pinel sur 2018. Sont encore éligibles les logements acquis au plus tard le 31 décembre 2018 dont le permis de construire a été délivré avant le 31 décembre 2017.

Dispositif Pinel : les particularités de la loi

La loi Pinel est valable à la limite de deux acquisitions par an dans la limite globale de 300 000 euros par foyer fiscal. Ce dispositif n’est pas cumulable sur un même bien avec les dispositifs Robien, Scelliers, loi Bouvard, Loi Malraux, ZRR, et les Monuments historiques.

La réduction d’impôts Pinel s’applique toujours sur le prix de revient (prix d’acquisition majoré des frais qui se rattache à l’acquisition du bien comme les honoraires de notaire, les commissions versées aux intermédiaires, la TVA ou encore les droits d’enregistrement et taxes de publicité foncière).

EXEMPLE SUR 9 ANS :

Prix de revient :                                                      300 000 €

Réduction d’impôts :                                                      x 18%

                                                                                ———————–

                                                                            54 000€ sur 9 ans

                                                                        soit   :  6000€ par an

Il existe plusieurs modes d’acquisition au dispositif Pinel :

Au delà de l’acquisition classique Pinel pour un bien, il est possible d’investir dans ce dispositif sous 2 autres formes :

  • SCI en loi Pinel : c’est lorsque le logement est la propriété d’une société non soumise à l’impôts sur les sociétés, autre qu’une société civile de placement immobilier, le contribuable bénéficie donc de la réduction d’impôts dans la limite de la quote-part du prix de revient correspondant à ses droits sur le logement concerné. Ce sera donc une SCI soumis à l’Impôt sur le revenu.
  • Indivision en loi Pinel : il faut que le logement soit détenu en indivision et que chaque indivisaire bénéficie de la réduction d’impôt dans la limite de la quote-part du prix de revient correspondant à ses droits dans l’indivision.

Le plafonnement des niches fiscales :

La loi Pinel entre dans le plafonnement des niches fiscales instauré par l’Etat. Le plafond est de 10 000€ du revenu imposable à partir de 2013. Le plafond n’est pas rétroactif, mais il est possible de cumuler plusieurs opérations de défiscalisation dans la limite d’une réduction annuelle de 10 000 euros. Cependant les investissement réalisés sous la loi Scellier de 2012, ne rentre pas dans le plafond du calcul de cette niche fiscale mais ils bénéficient de l’ancien plafond de 18 000€ + 4 % du revenu imposable.

Financer son investissement en loi Pinel

La loi autorise de contracter un prêt immobilier dans un organisme de financement ou à la banque pour acquérir le logement. Ces prêts immobiliers ne sont pas conventionnés, l’investisseur est donc libre d’effectuer un prêt immobilier ou il souhaite. L’acquisition du logement peut également être financé à l’aide de fonds propre, dans les deux cas, la défiscalisation s’appliquera toujours sur le prix de revient du logement.

Les plafonds de loyer Pinel

Le loyer mensuel d’un bien immobilier Pinel en m², charges non comprises, ne doit pas dépasser les plafonds suivants pour les baux conclus ou renouvelés en 2018

  • ABis : Paris et 68 communes de la proche périphérie.
  • A : Reste de l’ile de France et quelques villes en Province (Mentons, bande littoral Hyères, genevois Français)
  • B1 : Agglomération de plus de 250 000 habitants, grande couronne de Paris, Grandes villes de Province et leur agglomération (Bayonne, Annecy, Cluses, Chambéry, St Malo,la Rochelle), la corse, le pourtour de la côte d’azur et les départements d’outre-mer.
  • B2 : Ce sont les agglomérations de plus de 50 000 habitants, dérogations données au cas par cas, cette zone se termine en décembre 2018.

Ces plafonds varient en fonction de la surface du logement, par l’application d’un coefficient multiplicateur de minoration ou de majoration si le logement est supérieur ou inférieur à 63 m2. Par exemple pour les logement inférieur à 38m2, il y aura une majoration de 20%, pour les logements entre 39 m2 et 63 m2 : majoration des loyers de 0% à 19%. Et pour les logements supérieurs à 63 m2, il y aura une minoration des loyers de 1% à 30%.

Pour en savoir plus sur le calcul du coefficient des loyers Pinel rendez-vous sur le site.

plafonds des loyers Pinel

Les plafonds de ressources des locataires

Afin de profiter des lois fiscales de la loi Pinel, vous devez respecter la limite de ressources du locataire. Chaque année les investissements immobiliers à bail sont considérés, et au début de l’année 2018 a été publié dans la gazette officielle :

« Pour les contrats de location en vertu de la Loi Pinel de 2018, les ressources du locataire doivent être inférieures au plafond indiqué dans le tableau ci-dessous. Il s’agit du revenu imposable net sur l’avis d’imposition pour l’année N-2. »

Le dispositif Pinel vous assure une réduction d’impôt et des revenus complémentaires pour la retraite.

Retrouvez nos programmes immobiliers en Dispositif Pinel