Enter your keyword

Dispositif Denormandie 2019 : conditions et avantage fiscal

Dispositif Denormandie 2019 : conditions et avantage fiscal

 

Entré en vigueur le 1er janvier 2019, le dispositif Denormandie vise à redynamiser le cœur des villes moyennes en incitant les investisseurs à rénover les logements dégradés.

La loi Denormandie s’inspire du dispositif Pinel pour l’ancien dont l’objectif est de réhabiliter le centre-ville de nombreuses communes. Toutefois, il n’est pas forcément adapté à tous les profils d’investisseurs. Découvrez les conditions pour profiter du dispositif Denormandie et l’avantage fiscal qu’il est possible d’obtenir.

Les conditions à remplir pour profiter du Denormandie 2019

Le dispositif Denormandie est calqué sur le Pinel ancien. Il s’adresse aux investisseurs qui acquièrent un logement ancien et réalisent des travaux représentant 25 % du montant total de l’opération (prix d’achat du bien + frais de notaire + travaux). Ces travaux doivent être réalisés par une entreprise et correspondre à une amélioration de la performance énergétique du logement d’au moins 30 %. Il peut par exemple s’agir d’un remplacement de chaudière, de l’isolation des combles, des murs ou des fenêtres.

Le bien immobilier concerné doit être destiné à la location et situé dans une ville éligible. Il s’agit des communes ayant signé une convention d’opération de revitalisation de territoire (ORT) ou bénéficiaires du plan « Action Cœur de Ville ». Comme pour la loi Pinel, le plafond d’investissement est de 300.000 euros par an et 5.500 euros le mètre carré.

Dispositif Denormandie : quel avantage fiscal ?

La réduction d’impôt obtenue dans le cadre du dispositif Denormandie 2019 est identique à celle offerte par le Pinel ancien. Elle varie selon la durée de l’engagement locatif : 12 % pour 6 ans, 18 % pour 9 ans et 21 % pour 12 ans. Ainsi, plus l’engagement de la durée de location est long, plus l’avantage fiscal est intéressant.

Les investisseurs ont tout intérêt à s’intéresser au dispositif Denormandie. En effet, une étude récente indique que 70 % des villes concernées présentent une rentabilité positive.Il serait possible d’espérer une rentabilité d’au moins 3 % pour un investissement réalisé à crédit, une rentabilité comprise entre 6 et 9 % pour un investissement fait au comptant. L’intérêt de ce dispositif dépend donc de la capacité de l’investisseur à financer ses propres liquidités.

Par ailleurs, le dispositif de défiscalisation Denormandie est accessible aux investisseurs de toutes les régions, ce qui n’était pas le cas du Pinel dans l’ancien réservé aux zones tendues. Toutefois et avant d’investir dans le cadre de ce nouveau dispositif, il est conseillé de bien connaître le marché local afin de louer son bien au juste prix.

La Fédération nationale de l’immobilier (FNAIM) estime que la loi Denormandie devrait permettre de maintenir un habitat de qualité, assurer un équilibrage avec la construction neuve tout en accélérant la réhabilitation des biens immobiliers anciens. Ainsi, ce dispositif pourrait convaincre de nombreux acquéreurs qui auront alors tout intérêt à s’entourer d’un professionnel de l’immobilier. Ce dernier leur donnera les clés pour assurer une acquisition rentable.